Comment réussir un entretien de recrutement?

Bien préparer son entretien d'embauche

Vous êtes à la recherche d’un emploi depuis quelque temps et vous venez de décrocher votre premier entretien d’embauche ? Mais là, vous paniquez à l’idée de ne pas être à la hauteur. N’ayez crainte, si vous venez bien préparé et prêt à défendre votre projet professionnel, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre entretien de recrutement.

Peu importe le domaine dans lequel vous postulez, la préparation de votre entretien d’embauche est essentielle, cela vous évitera de perdre vos moyens le jour J. Cette préparation passe par des points clé à ne pas négliger.

Commencez avant tout par vous renseigner sur l’entreprise pour laquelle vous postulez, n’hésitez pas à faire des recherches sur son secteur d’activité, ses actualités et sur ses concurrents. Vous pouvez visiter son site internet et noter toutes les informations utiles à votre entretien : quel est son chiffre d’affaires ? Quelle est sa taille ? Ou encore quelles sont ses valeurs ? Non seulement, cela vous permettra d’être à l’aise face aux questions de votre interlocuteur mais cela montrera également votre motivation et votre implication. Cette phase de préparation doit vous permettre de vous imprégner de la culture de l’entreprise, de ses projets et enjeux de développement. Elle vous permet d’identifier les éléments de votre candidature à mettre en avant lors de l’entretien.

Il est également essentiel de maîtriser le descriptif du poste à pourvoir, duquel découle les attentes du recruteur. Relisez bien l’annonce, notez le titre exact du poste ainsi que tous les mots clé. Vous pourrez ainsi en intégrer quelques-uns dans votre présentation, en appuyant et en illustrant votre discours par des expériences vécues.

Pensez également à anticiper les questions qui pourraient vous être posées. Certaines sont relativement courantes : pouvez-vous définir vos points forts et vos points faibles ? Où vous imaginez-vous dans 5 ans ? Mais, d’autres questions plus originales peuvent également vous être posées comme par exemple : si vous étiez un animal, lequel seriez-vous et pourquoi ? Savez-vous dire non ? Êtes-vous plutôt chasseur ou éleveur? Restez en phase avec l’objectif de votre entretien : convaincre ! Il s’agit pour cela d’argumenter vos réponses en faisant référence à des cas concrets. Veillez à étayer votre présentation en tenant compte des attentes du poste pour lequel vous vous présentez.

Si le recruteur vous laisse l’opportunité de poser des questions à la fin de l’entretien, ne la négligez pas, cela montre que vous êtes resté concentré. Aussi, vous pouvez rebondir sur des points évoqués, lors de votre entretien, par le recruteur. Des exemples de questions que vous pourriez poser : quels sont les principaux défis auxquels je devrai faire face si je suis retenu pour ce poste ? Quelles sont les opportunités d’évolutions possibles à moyen terme.

Enfin, n’oubliez pas que la première image que vous allez véhiculer est primordiale. En effet, il peut suffire de quelques minutes à votre recruteur pour se faire une image négative. Pour réussir votre entretien et faire bonne impression, commencez par être ponctuel, arrivez quelques minutes avant peut même vous permettre de relire vos notes et vous assurer que vous êtes au point. Pensez également à planifier votre itinéraire quelques jours avant et essayez d’anticiper tous les imprévus possibles (retard des transports en commun, difficultés pour vous garer, par exemple).

Soignez bien votre tenue vestimentaire. Dans le doute, si vous ne connaissez pas les codes du secteur pour lequel vous postulez, ne tentez surtout pas l’originalité. Assumez votre style vestimentaire, mais restez tout de même relativement sobre. Vous devez vous sentir à l’aise pour pouvoir vous concentrer sur votre entretien.

Préparez tous les documents qui pourraient être nécessaires comme votre convocation, l’annonce à laquelle vous avez postulé ainsi que votre CV. N’oubliez pas de vous équiper d’un carnet de notes et d’un crayon, cela semble évident, mais bien souvent les candidats oublient ce détail.

Mettre en valeur son projet professionnel

Vous n’aurez peut-être que quelques minutes pour convaincre votre futur employeur alors n’y allez pas par quatre-chemins. Surtout, évitez de réciter votre CV, votre recruteur l’a déjà parcouru en long en large et en travers, il attend plutôt que vous lui décriviez votre projet professionnel ainsi que vos souhaits de carrière.

Votre présentation doit être travaillée comme un pitch de 2 minutes.

  • En 30 secondes, présentez-vous de manière sereine, concise en montrant que vous êtes totalement ouvert au dialogue. Restez naturel et spontané, votre interlocuteur doit pouvoir rapidement se faire une idée de votre personnalité. Posez-vous la question : qu’est-ce que je souhaite que mon futur employeur retienne de moi après cet entretien ? Choisissez les expériences qui vous ont rendu le plus fier soit parce qu’elles vous ont beaucoup plu, soit parce qu’elles vous ont amené à relever certains défis et à vous surpasser.
  • En 1 minute, rentrez dans le détail de votre projet professionnel qui doit bien sûr être en rapport avec le poste visé. Que recherchez-vous exactement ? Qu’est-ce que vous attendez de votre poste ? Mettez en avant vos compétences, montrez votre détermination et insistez sur vos valeurs. N’hésitez pas à donner des exemples, si vous citez la négociation comme un de vos points forts par exemple, argumentez avec une de vos expériences passées qui aurait permis à l’entreprise de gagner des points de part de marché ou de capter un nouveau type de client par exemple.
  • Enfin, servez-vous des dernières 30 secondes pour vous démarquer. Expliquez à votre recruteur pourquoi vous êtes là et surtout ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. Revenez sur vos compétences et expériences clé pour le poste, vos valeurs qui se rapprochent le plus de l’entreprise ou encore sur les défis que vous êtes prêt à relever. Cette étape est cruciale, car c’est la fin de votre présentation, elle doit permettre à votre interlocuteur de se souvenir de vous.

    Vous pouvez conclure sur une phrase du type : « Voilà ce que je peux vous dire de moi en quelques minutes, avez-vous besoin d’informations complémentaires Surtout, n’oubliez pas qu’aujourd’hui le savoir-être est plus important que le savoir-faire, c’est un facteur clé de votre évolution professionnelle, celui-ci va fortement influer sur l’esprit qui régnera dans votre équipe et plus globalement sur les performances de votre service, voir de votre entreprise.

Rencontrer Proactive RH c'est être prêt à voir le travail temporaire autrement! 

Proactive RH s’engage dans une démarche salarié/entreprise en attachant une importance toute particulière à prendre le temps de vous rencontrer tous les jours en face-à-face dans leurs locaux. Vous détaillerez ensemble votre parcours professionnel, vos attentes, vos compétences et vos motivations.

À la suite de cette discussion, votre agence d’intérim est en mesure de sélectionner les entreprises ou les postes qui pourraient vous correspondre.
La phase proactive de recherche d’emplois adaptés à votre profil débute alors, votre candidature est proposée aux entreprises qui pourraient vous embaucher.
Le travail de votre recruteur ne s’arrête cependant pas là, il est également disponible pour vous conseiller et vous accompagner dans toutes vos démarches administratives liées à votre recherche d’emploi.

Vous l’aurez compris, Proactive RH est une agence d’intérim proche de ses candidats, avec pour mission de les accompagner au mieux dans leurs recherches de postes. Afin de venir à votre rencontre, l’équipe a répondu présent au « Village des Recruteurs » qui a eu lieu le 1er octobre à Dijon, une occasion unique de faire connaissance et de partager avec vous ses valeurs et ses engagements.